Comme-Par-Hasard.com

Divulgation de publicité: Nous sommes rémunérés pour nos analyses. Pour plus de détails cliquez ici.

Déroger à la règle, laisse place sans aucun doute à la rupture. Et Comme-par-hasard n’est fidèle à aucune des conventions auxquelles les sites usuels de rencontres nous ont habitués. Pas de trace de photo à l’inscription, pas de question, pas de formalité, pas de tchat, pas de discussion, pas de perte de temps.

Création

Elle se nomme Jessica Morvan et est la fondatrice de la plateforme qui rompt avec toutes les règles classiques, proposées par les sites de rencontres. Elle a créé le concept… Un peu par hasard. Juriste de formation, dotée d’un bagage conséquent d’expériences professionnelles en matière de droit et gestions financières, rien ne la prédestinait à une carrière de CEO d’une start-up. Elle a eu recours notamment à l’aide de ses parents et de quelques amies d’enfances pour avoir le capital social d’environ 12 000 euros. La start-up a vu le jour en décembre 2016.

Comment s’inscrire ?

Dans une société qui a du mal à différencier une vie réelle, d’une vie virtuelle et qui a du mal à gérer les différents calendriers et agendas auxquels, elle est la plupart du temps, contrainte, s’imposait l’idée de trouver une alternative aux sites habituels de rencontres. Au début, créé pour être libre et gratuit, Comme-par-hasard va vite marquer son terroir en privilégiant exclusivement ses abonnés. L’abonnement mensuel se fait moyennant 14.90 euros. Tout ce qui reste à faire est de remplir un formulaire très simple avec un fond intuitif dans lequel vous décrirez votre choix de partenaire. Sans l’exigence de moindre photo, juste quelques clics et c’est parti à coup sûr pour votre première rencontre.

Comme-par-hasard : mode d’emploi

Le principe est révolutionnaire. Pas de tchat, ni de discussion, mais une rencontre directe avec votre partenaire. Vous avez la possibilité dans un premier temps de marquer votre disponibilité, de préciser dans un second temps les personnes que vous souhaitez éviter et le tour est joué. Comme-par-hasard vous propose, exactement comme un copain ou collègue, de faire la connaissance de celui qui pourrait vous correspondre. Après votre aval, sur cette proposition, la plateforme se charge d’organiser un rendez-vous avec cette personne. La possibilité de faire une réservation aux deux partenaires, dans un restaurant, n’est pas du tout exclue, bien au contraire.

Après confirmation de la date, vous recevriez en toute simplicité un mail, quelques minutes avant la rencontre, qui vous donnera un indice sur votre partenaire ou l’endroit afin que vous ne vous ratiez pas. Cela pourrait une montre, un motif de décoration, etc. Durant cette première rencontre tout échange de contact téléphonique et d’adresse est strictement prohibé aux deux partenaires afin d’être dans l’idéal d’une véritable naissance d’une histoire d’amour durable.

Après cette première rencontre, Comme-par-hasard, vous recontacte exactement comme le bon vieil copain, qui vous interroge sur votre rencontre à travers quelques questions sur votre partenaire, le lieu de rencontre proposé et surtout si vous aimeriez continuer. Votre appréciation va décider de la suite. En cas d’affirmation vous serez guidés vers une messagerie pour discuter avec votre partenaire.

Comment s’effectue les choix de partenaire?

Pour vous choisir un partenaire ou pour réunir deux personnes qui se plairaient, le site utilise un algorithme qui effectue de façon aléatoire des choix de personnes, qui pourraient-être susceptibles de vous accoster. Cependant quand il arrive que l’algorithme ne trouve pas un profil qui vous convient, votre abonnement est suspendu jusqu’au premier rendez-vous que la plateforme organisera.

Les objectifs de la start-up

Dans le long terme, Comme-par-hasard envisage le développement de l’application du site. Cette dernière est conditionnée par une prévision d’augmentation du budget et d’extension du personnel, pour le moment très restreint.

Voici toutes les FAQ.