$

Actualités sur les rencontres en Belgique

Seeking Arrangement, le site de rencontres polémique

14 AVRIL 2014

Ces sites Internet qui sortent du lot

Si la plupart des sites de rencontres belges permettent de trouver l’âme sœur en toute simplicité, d’autres pays – à l’instar des États-Unis – ne se contentent pas de ce concept ultras imple. En effet, après les communautés dédiées aux homosexuels, aux pratiquants d’une religion en particulier ou encore aux individus à la recherche d’une relation extra-conjugale, Seeking Arrangement débarque, faisant naître autour de lui une importante polémique.

En pratique, Seeking Arrangement se présente, pour les filles, comme un site de rencontres gratuit, tandis que les hommes doivent souscrire à des options premium en vue d’augmenter leurs chances de faire une rencontre. Cependant, la spécialité de cette communauté se résume grâce au concept de « Sugar Daddy » : un homme âgé et financièrement aisé aide une jeune fille à payer ses études et lui offre des cadeaux tandis que, en échange, celle-ci accepte d’entretenir une liaison avec son « mentor ».

En effet, si l’on parle de« mentor », c’est bien pour l’aspect économique de l’union : comme s’il signait une sorte de contrat, le partenaire plus âgé se doit d’aider cette jeune femme adulte à financer ses différents projets.

Dans cette même optique, d’autres sites favorisent des rencontres amoureuses d’un genre peu orthodoxe : sur ashleymadison.com, des millions d’hommes et de femmes en quête d’un romantisme nouveau se lancent à la recherche de l’amant(e) idéale. Tel un appel à l’infidélité, ce rendez-vous connaît, lui aussi, des critiques plutôt virulentes.


Les risques de débordements

Bien loin de proposer simplement des rencontres amicales, ces sites web soulèvent un certain nombre de polémiques. En dénonçant le principe de SeekingArrangement, certains n’hésitent pas à avancer un argument de taille :selon eux, cette plateforme – totalement immorale – incite à une prostitution étudiante d’un nouveau genre, basée sur les technologies modernes.

Dans cette optique, on remplace le terme de « mentor » par celui, plus significatif, de « sponsor » : l’homme plus âgé devient, pour la jeune fille, un réel soutien économique dans la réussite de ses projets. Bien au-delà de la rencontre amoureuse, celle que propose SeekingArrangement se base sur une sorte de contrat, explicitement stipulé dans les conditions d’utilisation du site.

Ainsi, décrit comme un« modern gentleman », l’homme se doit d’être « respectueux et généreux », tandis que les jeunes filles idéales sont « belles, ambitieuses et intelligentes ». A l’heure où la vie est de plus en plus difficile pour la génération actuelle d’étudiants, on dénonce une sorte de prostitution 2.0, à la fois immorale et dangereuse.


Parmi les nombreux risques cités dans les discours dénonciateurs de la pratique, on note celui des relations finissant mal. Car en réalité, même si la charte d’utilisation du site de rencontre érige le portrait idéaliste d’un homme attentionné et d’une jeune fille brillante, la réalité peut – parfois – être totalement différente. Naturellement, ce genre de communauté nécessite beaucoup de prudence, car nous savons tous que, malheureusement, les personnes plus âgées à la recherche d’un jeune partenaire ne sont pas toujours bien attentionné(e)s, ce qui augmente – considérablement – le risque d’abus.  

Autres Articles


toute l'actualité
dernière mise à jour : 22/05/2017
Vous êtes ici :  Accueil » Actualité » Seeking Arrangement, le site de rencontres polémique